Apprendre efficacement entre pairs

Quand nous nous sommes aperçus que la douleur première était la difficulté à se former et donc à apprendre, il nous a fallu nous pencher sur l’apprentissage. En effet, quotidiennement, quand les collaborateurs ne savent pas faire une tâche, la plupart du temps ils demandent à leurs pairs, et parfois aux managers. Le souci étant de savoir à quelle fréquence demandent-ils de l’aide sur une même tâche et si la répétition les aide ou non.

Les 4 piliers de l'apprentissage

Ce que nous savons, grâce à nos différents questionnaires, c’est que les formations proposées par les entreprises sont pour 70% des collaborateurs, non efficaces et non adaptées, que ce soit à leurs besoin ou à leur calendrier.

En partant de ce postulat, nous avons décidé de demander aux futurs utilisateurs directement quels seraient les formats les plus efficaces pour eux. Il en est ressorti que le tutoriel sous format slides était le plus adapté, contrairement à la vidéo. Cependant, nous savons pertinemment que pour d’autres la vidéo serait plus efficace. Il nous a donc fallut développer une plateforme capable de ce genre de modification et d’évolution.

Quand nous nous sommes intéressés à l’apprentissage, nous avons trouvé des réponses concernant l’efficacité justement. En effet dans ce domaine il y a quatre piliers. Ils sont : l’attention, l’engagement actif, le retour d’information et la consolidation.

Notre méthode doit donc prendre en compte ces quatre étapes afin de proposer une façon d’apprendre la plus efficace possible. Et c’est ce qu’elle fait !

Nous avons, en plus des tutoriels, créé des ateliers, basés sur le « learning by doing » afin de rendre l’apprentissage le plus concret possible. Le but n’est pas de uniquement de lire des supports mais bien de faire pour apprendre. D’un autre côté, les supports, les tutoriels, sont très courts, puisque toute notre méthode s’appuie sur le microlearning. Cela permet d’arriver très vite à la résolution du problème, pour que cela reste en mémoire, mais aussi de consommer ce tutoriel au moment où le problème se pose, pour encore une fois, apprendre en faisant.

Ce format du microlearning ainsi que du learning by doing viennent valider les principes d’attention et d’engagement actif. Le retour d’information est aussi au cœur de notre méthode. Cela nous permet de coller en permanence avec les besoins concrets des utilisateurs. De la même manière après chaque tutoriel et atelier consommé, des retours sont demandés. Chacun doit pouvoir bénéficier d’un feedback après chaque utilisation.

Vers une communauté auto-apprenante

Enfin, la consolidation est également présente dans notre méthode. Que ce soit via l’animation d’un atelier pour une personne qui a appris une tâche récemment, ou bien par le simple fait de retourner consommer un tutoriel quelques temps après, puisqu’ils sont bien évidemment à disposition de toute la communauté. Mais nous avions la volonté d’aller plus loin. Et pour cela il fallait détecter les connaissances, les personnes qui ont ce que nous pourrions appeler des « talents » dans certains domaines. Le but étant de créer des référents, mais aussi de montrer que tout le monde peut et a un talent, il suffit juste de voir dans quel domaine. L’objectif final est de créer une communauté auto-apprenante qui détecte et diffuse en autonomie ses connaissances. C’est pour arriver à cela que nous avons créé la cartographie des compétences. Nous sommes convaincus que notre méthode est efficace et à chaque déploiement les résultats nous le prouvent !